HISTORY

À l’aube des années 90, presque dix ans avant le tube de Naomi Klein, No Logo, la Maison Rautureau lutte elle aussi contre la tyrannie des marques. Mais de manières singulière, maligne et perchée. Sur la base d’un constat simple, No Name fait perdre la boule à la planète sneaker. Ici, la marque ne prime pas. Seul le produit compte. La basket No Name et sa semelle compensée, souvent imitée depuis mais jamais égalée, font gagner aux femmes 5 centimètres et encore davantage d’allure.

Rapidement, la Plato Sneaker devient un hymne pour toutes celles se revendiquant de la démocratie du cool. Vingt ans plus tard, No Name n’a pas pris une ride. Mieux, la sneaker garde toujours une foulée d’avance et de hauteur sur ses poursuivantes, incapables de rivaliser avec ce condensé de simplicité. Less is more et bien plus encore en No Name.



_________________________



It is not because you have no name that no one remembers you, it is for what you represent that people remember.

 Year 1992: the word on the street was all about the original 5 cm platform sneaker, designed and created by Maison Rautureau - to give another level to your everyday look.

 Now, the platform is bigger than ever and No Name is back on the streets with a new line.
"COPIES HAVE A LOT OF NAMES ORIGINAL IS NO NAME"

 Revisit the 90's, No Name is your passport. 

 

Pump up the jam !